Comment choisir son receveur de douche ?

Dans une salle de bain classique, le receveur de douche est la pièce maîtresse. C’est lui qui va recevoir l’eau et assurer son évacuation, mais il peut également supporter les portes ou les parois de douche. Sur le marché, on a une panoplie de modèles et il y a sûrement un qui vous a tapé dans l’œil. Cependant, est-ce vraiment le modèle adapté à votre salle de bain ?

Les différents types de receveur de douche

Pour ce choix, vous devez vous référer à l’évacuation dans votre salle de bain et aussi aux travaux que vous prévoyez de faire pour son installation. Sur le marché, on peut regrouper les receveurs en quatre types.

Le receveur de douche à poser

Comme son nom l’indique, ce type de receveur est à poser directement sur le sol ou sur socle en briques ou de parpaing, mais il faut une marche de maximum 5 cm pour son accès. Il est particulièrement apprécié pour cette facilité et pour la rapidité d’installation. Vous n’avez pas à envisager de grands travaux. Il nécessite une évacuation en place encastrée verticale.

Le receveur à carreler

Ce modèle-là convient parfaitement aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite, car son accès de plain-pied. Sa mise en place demande un aménagement du sol pour encastrer le siphon, la pose d’un carrelage antidérapant et l’installation d’un tuyau d’évacuation de 50 mm et d’une pente de canalisation d’au moins 2%. Une fois installé, il va se confondre avec le carrelage et on ne verra que la grille de la bonde pour l’évacuation d’eau. Le receveur à carreler est aussi le type recommandé si on veut avoir une douche à l’italienne.

Le receveur à encastrer

Si vous voulez rester sur un receveur avec un accès plain-pied, vous pouvez aussi vous tourner vers le modèle à encastrer. Pour son installation, il faut mettre en place un siphon d’évacuation vertical encastré. Vu ces exigences pour la pose, les modèles à encastrer sont plus recommandés pour les constructions neuves et les rénovations complètes de la salle de bain.

Le receveur surélevé

Ce type de receveur est aussi simple et rapide à installer. Pour son installation, il faut penser au siphon à évacuation horizontale et aux pieds de rehausse ou une structure bâtie en brique, en parpaings ou en béton cellulaire. Le receveur surélevé a un accès avec une marche supérieure à 5 cm de hauteur.

Receveur de douche : types, critères de choix

Quel receveur de douche choisir ?Quel receveur de douche choisir ?
Receveur de douche : types, critères de choix

Les formes de receveurs de douche

Sur le marché, on peut retrouver des receveurs carrés, rectangles et en quart de cercle. Pour ce choix, il ne faut pas uniquement se baser sur le côté esthétique, vous devez penser à votre confort et à l’optimisation de l’espace.

Le receveur carré

C’est la forme la plus classique et il convient aux grandes salles de bain comme aux petites. Vous pouvez trouver des receveurs carrés de 70 x 70 cm, mais si vous voulez plus d’espace pour votre douche, vous pouvez trouver des modèles allant jusqu’à 120 x 120 cm. Si vous avez une personne âgée ou une personne à mobilité réduite chez vous, on vous conseille de prendre un plus grand bac.

Le receveur rectangle

Cette forme de receveur de douche répond à la fois aux exigences de confort et d’espace. Cependant, ce modèle ne convient qu’aux salles de bain plus spacieuses. Il ne sera pas de trop dans un espace contemporain et moderne. Les receveurs rectangulaires les plus grands atteignent les 180 x 90 cm.

Le receveur en quart de cercle

Si vous avez une petite salle de bain, c’est la forme idéale pour votre receveur de douche. Ce quart de cercle va vous permettre de gagner quelques mètres carrés et lorsque vous prenez votre douche, vous n’allez pas vous sentir à l’étroit. Sur le marché, les dimensions vont de 80 à 110 cm.

Quel matériau privilégier ?

On ne peut pas non plus faire une erreur sur le choix du matériau, car c’est ce qui va déterminer la résistance. Notez aussi que certains matériaux peuvent être très esthétiques, mais ils demandent beaucoup d’entretien.

La céramique

« Céramique » ou « grès émaillé », on parle du même matériau. C’est un matériau très utilisé par les fabricants d’appareils sanitaires et sur le marché, vous allez trouver une collection infinie de receveurs en céramique. Ce matériau est particulièrement résistant aux chocs, solide et facile à entretenir. Le prix d’un receveur en grès émaillé ne va pas vous coûter un rein, mais pour votre sécurité, il faudrait choisir un modèle avec un système antidérapant. Avant de l’acheter, faites-vous conseiller par un professionnel, car vu son poids qui peut aller jusqu’à plus de 45 kg, il ne convient pas forcément à tous les sols.

L’acrylique

Si le sol où va être posé le receveur n’est pas si solide, on vous conseille de choisir un receveur en acrylique. Il est non seulement léger, mais il va apporter une touche épurée à votre salle de bain. Pour ce qui est du prix, il s’aligne avec les modèles en céramique. On peut souligner sa facilité d’entretien, mais il reste sensible aux chocs et aux micro-rayures.

La résine

Certains fabricants affichent sur la partie « matériau » de leurs receveurs de douche la résine ou le béton de synthèse. Ce matériau se distingue par sa résistance, sa durabilité et sa facilité d’entretien. Dans la collection, vous allez trouver un modèle dans le coloris que vous souhaitez. Si on indique que le receveur est en résine, vérifiez le type de résine utilisé ou les traitements qu’il a reçus, car certains sont plus résistants et ont des propriétés en plus que d’autres. Le biotec par exemple est non seulement résistant, mais offre une bonne isolation acoustique et thermique. L’ABS, quand à lui, est plus fragile, mais présente un aspect brillant éclatant. Le receveur en luxtone est plus résistant à l’usure et aux chocs thermiques.

Les autres matériaux

Si vous avez un plus grand budget pour cette acquisition, vous pouvez vous tourner vers les receveurs en pierre naturelle qui est souvent de l’ardoise ou du graphite. L’avantage de ce matériau est qu’il est très agréable au toucher et il a des propriétés antibactériennes et antidérapantes. Cependant, son poids peut être un inconvénient dans certaines installations. Pour apporter une touche de zen dans la salle de bain, vous pouvez choisir un receveur en teck. Vous avez compris qu’il s’agit d’un bois exotique imputrescible et peu importe les traitements que le fabricant apporté à ce matériau, il faudrait plus d’entretien pour qu’il garde toutes ses propriétés et son aspect.

Blog Maison & Travaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *