Tout ce qu’il faut savoir sur la plomberie

Vous avez des problèmes de tuyauterie ? Vous désirez effectuer des travaux de rénovation du système d’arrivée d’eau de votre salle de bain ? Le chauffage de votre maison a lâché ? L’ouvrier qu’il vous faut pour toutes ces réparations est le plombier. En quoi consiste réellement le métier de plomberie ? Voici quelques éclaircissements sur le sujet.

tout savoir sur la plomberie

L’origine du nom plomberie

Le mot plomberie vient du mot plomb, le principal matériau utilisé par les ouvriers dans la réalisation de leur travail. On peut alors définir la plomberie comme un art de travailler le plomb. Elle concerne toutes tâches concernant l’installation ou la réparation des dispositifs destinés à faire circuler les différents fluides dans un bâtiment. Plus tard, le plomb a été remplacé par d’autres produits tels que le cuivre, le PVC ou encore le PER. Toutefois, le métier a conservé son appellation.

Les différentes branches de la plomberie

Trois branches distinctes composent la plomberie :

  • la plomberie sanitaire concerne la circulation de l’eau dans un domicile. Il peut s’agir des travaux d’accessibilité d’eau sur les lieux ou l’évacuation des eaux usées vers l’extérieur. Cette branche s’intéresse également aux procédés permettant d’obtenir de l’eau chaude ainsi que tout ce qui touche aux sanitaires. Pour l’installation de la plomberie sanitaire, il faut faire une étude préalable rigoureuse et une élaboration d’un plan de plomberie détaillé et bien précis. Pour ceci, le plombier se doit aussi de prendre en compte tous les éléments afin de choisir les bons tuyaux, les raccords et les robinets adaptés ainsi que les appareils sanitaires adéquats. Vous avez compris : l’installation sanitaire n’est pas à la portée de tout le monde et il faut l’intervention d’un plombier professionnel.
  • le chauffage central est spécifique à l’installation de chauffage au gaz. C’est aussi une branche de la plomberie et c’est la plus compliquée de ce secteur. Cette branche demande une spécialité de la part du plombier qui doit maîtriser plusieurs techniques précises. On met dans cette sous-branche les conduits de gaz, l’installation pour la distribution d’eau chaude et la mise en place pour l’échappement de la chaudière. Que ce soit pour l’installation ou pour la maintenance, le chauffage central requiert l’intervention d’un plombier spécialisé.

Lire aussi – Pourquoi installer un détecteur de gaz à la maison ?

  • la zinguerie est un complément à la plomberie sanitaire. Elle concerne les équipements destinés à guider l’eau vers et depuis un logement. On parle des gouttières, des chéneaux, des buses et caniveaux ou encore des toitures et autres systèmes de protection contre l’humidité. Il s’agit également de zinguerie quand on parle de récupération et/ou de l’évacuation d’eaux de pluie des toitures. Pour ceci, le plombier peut collaborer avec des ingénieurs pour une étude approfondie.

la plomberie

La plomberie et les autres corps de métier

Afin de mener ses travaux à bien, le plombier peut compléter ses connaissances par d’autres filières, surtout s’il compte travailler seul. Des acquis dans le domaine de la pose de carrelage, dans la maçonnerie ou encore dans l’électricité sont souvent un plus qui lui sont indispensables sur le terrain, car ceux-ci peuvent être nécessaire avant et après l’installation de plomberie. Par ailleurs, certaines sociétés proposent leurs services à partir d’une équipe complète de plombier, de carreleur, d’électricien, de maçons et autres ouvriers qui pourraient aider aux finitions des travaux de plomberie. Il serait plus judicieux de faire appel à une équipe si les travaux sont de grande envergure. Ainsi, les tâches seront réparties en fonction des compétences de chaque artisan.

Lire aussi – Comment reconnaître un bon plombier ?

Devenir plombier de profession

Une personne qui envisage une carrière dans la plomberie doit être titulaire d’un CAP ou certificat d’aptitude professionnelle en installation sanitaire. A ce document peut s’ajouter un MC ou mention complémentaire en maintenance d’équipement thermique individuel, un BP ou brevet Professionnel en équipements sanitaires ou encore un BP en montage et installation de génie climatique. Un futur plombier peut aussi opter pour un bac pro ou un BTS. Ces deux diplômes proposent diverses options. Après ce bac pro, il peut poursuivre ses études pour avoir un BTS en génie sanitaire, thermique, climatique et frigorifique.

Les compétences et qualités requises pour exercer ce métier

Même si tout le monde peut très bien porter cette combinaison du plombier, l’exercice du métier n’est pas accessible à tout le monde. Que ce soit pour une installation ou un dépannage, le plombier doit avoir des compétences techniques. La prise de mesure, le traçage ou encore le collage doivent être des compétences qu’il maîtrise déjà plus ou moins. Il doit aussi avoir une notion sur les matériaux. Il est difficile de vous voir exercer le métier de plombier si vous ne savez pas faire la distinction entre l’inox et le fer ou encore entre le plastique et le zinc.

Ce travail demande aussi une excellente condition physique. Vous n’y avez peut-être pas pensé, mais vous pourrez être amené à travailler toute la journée en allant d’un chantier à un autre. On ne peut pas non plus écarter le fait qu’on peut lui demander de porter des charges lourdes et qu’il doit travailler dans des conditions inconfortables parfois. Ce métier demande également beaucoup de disponibilité : un plombier peut travailler 7 jours sur 7, 365 jours sur 365 et 24 heures sur 27.

Dossier – Les problèmes fréquents en plomberie

mieux comprendre la plomberie

Les missions du plombier

En cas de fuite ou de bouchon, c’est le plombier l’artisan qu’on appelle, mais ses missions ne se limitent à ces interventions d’urgence pour les petites réparations. Il peut intervenir pour une installation, une réparation ou un entretien des équipements sanitaires. N’attendez donc pas qu’une fuite ou un bouchon se produise pour faire appel au plombier. Vous pouvez le faire venir pour un entretien de vos toilettes et de votre salle de bain. Il maîtrise aussi les canalisations de distributions de gaz, d’eau et d’évacuation, ce qui fait que vous pouvez faire appel à lui pour une installation, un entretien, une réparation ou une mise aux normes. Le plombier peut également être affecté à des travaux d’installation, d’entretien ou de réparation des appareils ménagers comme le lave-linge et le lave-vaisselle. Si vous avez un souci sur votre système d’arrosage, votre piscine, votre chaudière ou votre système de protection incendie, le plombier peut le régler.

Ceci pourrait également vous intéresser – Plomberie fait-maison : attention aux petites erreurs qui fâchent

Blog Maison & Travaux

2 réflexions au sujet de « Tout ce qu’il faut savoir sur la plomberie »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *