Toiture : entre rénovation et réparation

La toiture est une partie importante de la maison. Elle nous protège de toutes les intempéries. Une rénovation et une réparation doivent alors être programmées régulièrement afin qu’elle continue à remplir son rôle efficacement. Comment et quand réaliser une rénovation ou une réparation du toit ?

La rénovation de la toiture

Que votre toit soit en pente, arrondi, en terrasse, … une rénovation doit être planifiée, au plus tard, au bout de 20 années d’existence. Cela permet de réparer tout ce que les intempéries et le temps ont pu engendrer. Durant une rénovation, il est possible de ne remplacer que quelques éléments ou de changer totalement la forme du toit. Certains en profitent aussi pour augmenter l’espace habitable, renforcer l’isolation de la maison… Le choix dépendra avant tout de votre budget et de la faisabilité des travaux envisagés.

En général, la rénovation de la toiture implique des travaux assez lourds d’où l’intérêt de les confier à un professionnel. Ce dernier devra tenir compte de vos envies et des caractéristiques de la toiture existante pour agir. Parmi les caractéristiques majeures, il y a le type de charpente qui peut être à fermettes ou traditionnelle et le type de combles qui peuvent être habitables ou non. En savoir plus ici.

Les travaux doivent donc être établis en fonction de toutes les caractéristiques du toit, des exigences des propriétaires et de la réglementation en vigueur. Sur ce dernier point, il faut par exemple savoir que l’isolation acoustique est obligatoire dans certaines zones.

Toiture : entre rénovation et réparation

La réparation de la toiture

La réparation est nécessaire lorsque la toiture présente :

  • Des traces noires au niveau de la charpente
  • Des traces d’eau visibles sur les plafonds
  • De l’humidité dans les combles, dans l’isolant ou dans la charpente
  • De la mousse sur les tuiles
  • De la moisissure au niveau des plafonds
  • Des déperditions de chaleur qui se font de plus en plus ressentir

Avoir la sensation de respirer un air humide sous la toiture est aussi un signe avant-coureur annonçant la réparation. Bien sûr, il ne faut pas attendre que tous ces symptômes soient réunis pour entreprendre les travaux, car même l’un d’entre eux suppose une réparation.

En cas de problèmes d’étanchéité, la réparation implique diverses étapes à savoir :

  • Retrait de la mousse et la moisissure au niveau du toit : si vous avez en toiture des tuiles poreuses, le risque réside dans le fait qu’ils risquent de se fissurer sous l’effet du gel avec cette mousse et cette moisissure. Même si vous n’avez pas de problèmes d’étanchéité, il faudra programmer un nettoyage et un démoussage de la toiture.
  • Retrait des poussières qui se sont stockées sur la couverture
  • Identification et réparation des fuites éventuelles.

Ces travaux de réparation peuvent également être suivis de :

  • L’application d’un traitement hydrofuge : la couche doit être appliquée en allant du bas du toit vers le haut.
  • L’application d’une résine liquide pour recréer un nouveau revêtement à la toiture sans endommager son design. Puisqu’il s’agit d’un liquide, il va épouser la forme du toit.

Quand les problèmes d’étanchéité concernent les toitures des terrasses, il faut commencer par retirer la couche de protection puis réparer l’élément étanche avant de le recouvrir d’asphalte.

réparer ou rénover sa toiture ?

La réfection de toiture : une opération entre la réparation et la rénovation

Il se peut que les dégâts constatés sur votre toiture soient plus importants et qu’une simple réparation ne suffit pas. Dans certains cas, notamment en cas de problèmes d’étanchéité, vous n’êtes pas non plus obligé d’aller jusqu’à refaire votre toiture : une réfection totale ou partielle est alors à envisager.

La réfection de toiture ou de couverture est à réaliser pour assurer la bonne étanchéité du toit. Ceci va conduire à la pérennité et à la salubrité du bâti. Pour ce faire, on dépose et on change le revêtement de la toiture. Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, l’opération peut être réalisée partiellement si les dégâts ne touchent pas l’intégralité de la toiture. De ce fait, avant la réfection, il faut faire une identification de l’étendue des dégâts. Pour le cas d’une toiture en tuiles, il faut compter le nombre de tuiles abîmées et manquantes. Il est également possible de profiter de cette réfection pour faire l’isolation de la toiture. On peut alors faire une isolation par l’extérieur ou par l’intérieur.

Comment se passe le chantier pour la rénovation totale ?

tout savoir sur la rénovation de la toiture

Vous avez compris qu’une rénovation totale entraîne d’importants travaux. Selon la superficie de la toiture, le chantier peut s’étaler sur une à trois semaines. Ce projet va être échelonné en plusieurs étapes :

  • Le professionnel commencera par l’établissement du devis et par la même occasion, il en profitera pour faire le diagnostic. A ce stade, vous pouvez contacter différents couvreurs pour avoir plusieurs devis. Ceci vous permettra de faire une comparaison des prestations et aussi du prix. Cette demande de devis ne vous engage en rien et est normalement gratuite.
  • Si vous comptez faire une demande d’aide financière, assurez-vous bien que le professionnel dispose des qualifications requises. Pour cette rénovation de la toiture, il existe plusieurs aides auxquelles vous pouvez prétendre dont la TVA à taux réduit, les aides de l’ANAH ou encore la prime unique à la rénovation énergétique. Renseignez-vous sur ces différentes aides, car pour les avoir, vous devez respecter les conditions imposées.
  • Avant de commencer les travaux, vous devez également passer à la mairie. En fonction de l’ampleur des travaux, vous allez être amené à faire une simple déclaration de travaux ou une demande de permis de construire.
  • Le professionnel pourra par la suite commencer son travail. Dans le cas d’une rénovation totale, on enlèvera l’ensemble de la couverture. Si vous avez des tuiles qui ne sont pas très usées, vous pouvez les proposer à un récupérateur de matériaux. Le chantier se poursuivra avec les travaux sur la charpente et la pose d’un isolant sous-toiture et d’un écran sous-toiture. C’est par la suite que les nouvelles qui seront posées et le chantier se terminera par l’installation des chéneaux et des gouttières.

Blog Maison & Travaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *