Comment bien isoler son plancher ?

Comment bien isoler son plancher ?

(Mis à jour le: 23 mai 2019)
Comment bien isoler son plancher ?
3.4 (67.5%) 8 vote[s]

Le plancher est responsable de près de 10 % de la déperdition de chaleur à la maison. Un pourcentage qui peut vous sembler assez faible, mais qui représente des euros de plus sur la facture énergétique et un confort thermique en baisse. Pour y remédier, bien isoler son plancher est indispensable et pour ce faire, diverses techniques sont envisageables.

Plancher bas ou plancher intermédiaire

La première chose à déterminer avant l’isolation du plancher c’est de savoir s’il s’agit d’un plancher bas ou d’un plancher intermédiaire.

Le plancher bas c’est la base de la construction. Il sera posé sur une chape, sur une dalle ou sur de la terre battue par le biais de solives et lambourdes. Ce type de plancher peut être non accessible vers le bas ce qui implique une isolation par le haut.

Le plancher intermédiaire c’est celui de l’étage au-dessus. Parfois, il fait aussi office de plafond pour l’étage du dessous ce qui fait qu’il aura une structure apparente nécessitant une isolation par le haut. Si la structure est encastrée, vous pouvez envisager une isolation par le bas.

Isolation par le bas ou par le haut

L’isolation par le bas se fait sous le plancher. Cela n’est envisageable que lorsque cette zone est accessible et que le local en dessous est non-chauffé.

  • Pour un plancher bas, il suffit d’appliquer un isolant au niveau de la face inférieure du plancher. Vous avez un large choix en termes d’isolants, mais il faut retenir que si le sol est déjà régulier, vous pouvez opter pour des panneaux. Par contre, si le sol à isoler est encore instable, il vaut mieux choisir des isolants projetés ou souples. Ces derniers permettront d’établir une certaine régularité avant de fixer le plancher.
  • Pour un plancher intermédiaire, il vous suffira de fixer une ou deux couches de panneaux isolants sous le plancher sans qu’ils dépassent la structure en poutres. Vous pouvez ensuite les encastrer sous une couche de plâtre, d’isorels, de voliges, …

L’isolation par le haut est réalisée quand la zone inférieure au plancher est inaccessible. Cette technique implique plus de travaux et plus d’investissement. Pour le mettre en pratique, il faut commencer par recouvrir le plancher existant par l’isolant de votre choix. De préférence, celui-ci doit se présenter sous forme de panneaux rigides. Une fois l’isolant en place et recouvrant entièrement l’ancien plancher, il faut couler une chape par-dessus pour pouvoir fixer le nouveau plancher. La technique, qui reste la même que ce soit pour un plancher bas ou un plancher intermédiaire, parait assez simple, mais elle implique la destruction totale de l’ancien plancher ainsi qu’une remise à niveau des portes.

Pour en savoir plus

La méthodologie à adopter

Quand on réalise une isolation thermique du sol, il est aussi conseillé de penser à l’isolation acoustique. Cela vous évitera d’avoir à refaire les travaux et vous permet un meilleur confort à la maison.

Pour l’isolation acoustique :

  • Utilisez une sous-couche en mousse de polyéthylène réticulé si vous souhaitez mettre en place un parquet collé.
  • Utilisez une sous-couche en mousse de polystyrène HFPS ou en mousse de polyuréthane pour un sol flottant.

Pour l’isolation thermique :

Une fois la sous-couche mise en place, vous avez diverses options pour l’isolation thermique à savoir :

  • L’utilisation d’un isolant en vrac comme la laine de bois ou la laine minérale. Pour ce faire, il suffit de les déposer entre les solives sans les tasser puis de les recouvrir avec votre plancher en bois. L’usage d’un isolant en rouleau est également possible, mais il faudra alors faire attention durant la découpe du rouleau pour éviter les ponts thermiques.
  • La mise en place d’une chape sèche : cela consiste à mettre en place un voile anti-fluage qui va recouvrir le sol puis de fixer des lambourdes de sorte à avoir plusieurs compartiments de mêmes dimensions. Entre les lambourdes, vous devez déposer des granulats de béton cellulaire. Les granulats doivent être déposés en deux bandes superposées puis il vous suffira de les niveler pour égaliser leur hauteur. Il ne vous restera plus qu’à visser les plaques de bois du plancher au-dessus de cette chape sèche. Leur fixation se fera au niveau des lambourdes d’où l’intérêt de les placer à distance égale.

Par ailleurs, il faut souligner que ces travaux entrant dans l’amélioration de la performance énergétique du logement, peuvent vous faire bénéficier d’une aide financière. Et tant que vous y êtes, pensez aussi à revoir l’isolation de votre toiture et de vos murs pour ne plus envisager d’autres travaux à l’avenir.

Related Posts

  • 44
    Quand l’humidité s’invite à la maison, ce n’est jamais bon signe. Il faudrait d’ailleurs y remédier dans les plus brefs délais, car les moisissures qui en sont issues sont dangereuses pour la santé. Elles favorisent surtout les maladies des voies respiratoires ce qui en fait un grand ennemi des personnes…
    Tags: d, l, bas
  • 43
    Quand on parle de travaux concernant les toitures et l’étanchéité de la maison, on fera appel à un zingueur. Son domaine d’activité concerne toute installation qui puisse garantir l’isolation d’un logement par rapport à l’humidité. Pour ce faire, l’ouvrier utilisera divers éléments essentiellement fabriqués en zinc, d’où le nom de…
    Tags: l, d
  • 42
    Étant un système mis en place pour la défiscalisation, la loi Pinel est née du projet de loi de finances 2015. Elle a été conçue pour favoriser les nouvelles constructions dans les zones tenues, à savoir les lieux où l’offre est inférieure à la demande. Ce système permet également d’aider…
    Tags: l, d
  • 41
    Même les débutants peuvent réaliser eux-même leur plomberie PER puisqu’elle ne nécessite pas trop de techniques complexes. Pour s’y adonner, voici un petit guide pratique pour choisir la meilleure approche. Solution 1 : faire passer les tubes PER dans les dalles Dans le cas où vous ne disposez pas de…
    Tags: l, d, plancher
  • 40
    Les progrès technologiques ont permis de mettre au point des solutions plus abordables et plus fiables pour  faciliter le travail des bricoleurs. C’est notamment le cas pour l’univers de la plomberie depuis l’apparition des tuyaux multicouches. Ces derniers possèdent des caractéristiques particulièrement intéressantes. Les particularités des tubes multicouches À première…
    Tags: d, l

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *