Tout savoir sur le métier de plombier

Le plombier est un artisan polyvalent qui doit être en mesure d’offrir une prestation de qualité à chacun de ses clients. Il doit être dynamique, habile et s’adapter à toutes les situations. Surtout, il doit avoir les compétences techniques qu’il faut pour pouvoir installer, réparer et entretenir tout ce qui se rapport aux canalisations d’eau et de gaz. Tour d’horizon des points essentiels du métier de plombier !

Être plombier professionnel

En entendant le mot plombier, beaucoup de personnes pensent directement à un monsieur musclé qui intervient en urgence en cas de fuite ou d’obstruction concernant leur système d’évacuation. Cela peut être le cas, mais pas que ! Un véritable plombier peut également s’occuper d’autres tâches comme l’installation des équipements sanitaires, d’un système de chauffage, d’une piscine, d’un spa, etc. Bien évidemment, vous pouvez aussi faire appel à lui pour l’entretien ou la réparation de toutes ces installations.

Quelle que soit la tâche à réaliser, il doit être capable de tracer le parcours des canalisations qui longe les murs, les cloisons, etc. Même si la tuyauterie reste la première spécialité des plombiers, ils sont aussi à même de s’occuper de votre radiateur, de votre chaudière, de votre chauffe-eau, etc. Outre le dépannage d’urgence au domicile des particuliers et dans les différents bâtiments professionnels, les plombiers peuvent travailler sur un chantier, seul ou en équipe en fonction de l’ampleur des travaux.

Le plombier doit avoir une excellente condition physique car il doit beaucoup bouger, se mettre dans des positions peu confortables, manier des objets lourds, etc. Il doit aussi être ponctuel et très disponible car intervenir en urgence, quels que soient l’heure et le jour, fait partie de son métier. Les meilleurs plombiers comme ceux que vous trouverez sur https://www.yesplomberie.fr possèdent toutes ces qualités et plus encore !

Quelles formations suivre pour devenir plombier ?

Cette section permet aux personnes qui souhaitent devenir plombier de connaître le parcours à suivre pour atteindre cet objectif. Elle peut aussi aider à tout simplement mieux comprendre le métier. En l’occurrence, il faut détenir un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) adaptée pour pouvoir exercer en tant que plombier professionnel. Ce peut être un CPA monteur en installations sanitaires ou en installations thermiques. Pour devenir expert, vous pouvez poursuivre avec encore 1 an d’études supplémentaires et décrocher un MC maintenance en équipement thermique individuel ou MC zinguerie. MC signifie mention complémentaire.

Il également possible de devenir plombier avec un niveau bacc, mais pas n’importe quel bacc ! Il faut avoir soit un baccalauréat pro technique de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques, ou du froid et du conditionnement de l’air. Un bacc pro monteur en installation du génie climatique et sanitaire est tout aussi accepté. Pour devenir un artisan plombier encore plus compétent, il faut décrocher un bacc + 2, plus précisément un BTS FED – fluides énergie domotique option A : génie climatique et fluidique.

Outre les formations diplômantes et qualifiantes, un plombier doit suivre des habilitations complémentaires pour pouvoir suivre les nouvelles normes en vigueur. Cela permet notamment d’être un plombier « reconnu garant de l’environnement ».

Blog Maison & Travaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *