Comment réaliser sa plomberie PER ?

Même les débutants peuvent réaliser eux-même leur plomberie PER puisqu’elle ne nécessite pas trop de techniques complexes. Pour s’y adonner, voici un petit guide pratique pour choisir la meilleure approche.

Solution 1 : faire passer les tubes PER dans les dalles

Dans le cas où vous ne disposez pas de vide sanitaire, cette option est la meilleure. En effet, en faisant passer vos tubes PER dans les dalles, ils seront dissimulés sous le plancher et le carrelage et vous pourrez terminer l’installation de tout le réseau avant de vous attaquer à la chape de finition.

Le seul bémol : en cas de fuite, il faudra enlever le plancher et le carrelage pour déterminer d’où elle vient et la réparer.

Solution 2 : faire passer les tubes PER dans le vide sanitaire

Si vous disposez d’un vide sanitaire, il suffit d’y faire passer la totalité du réseau. L’avantage c’est qu’en cas de fuite, la réparation est plus facile.

plomberie

Solution 3 : faire passer le réseau dans le doublage

C’est une bonne alternative à la solution n°1, car en cas de fuite, il est plus simple d’ouvrir une cloison que de faire exploser son carrelage. Il vous suffira alors de faire passer tout le réseau, c’est-à-dire, vos tuyaux, dans le doublage des murs, derrière les placos.

Cette technique pose toutefois un petit inconvénient : l’isolation des murs ne sera pas continue ce qui peut faire chuter la température durant l’hiver.

Quelle que soit la solution qui vous met le plus à l’aise, pensez à tirer un tuyau d’alimentation pour chaque équipement ainsi que pour l’eau chaude et pour l’eau froide. Cela vous permettra de faire moins de raccords et de réduire ainsi les risques de fuite.

 

Blog Maison & Travaux

2 réflexions au sujet de « Comment réaliser sa plomberie PER ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *