Les moyens de financement de la construction de sa maison

Les moyens de financement de la construction de sa maison

Beaucoup de personnes envisagent de faire construire leur propre maison. Avant de poser la première pierre, il est essentiel de penser aux moyens de financement de la construction. Emprunt bancaire, aides venant de l’État, diverses solutions sont disponibles. Zoom sur les solutions pour financer la construction de sa maison.

Financer la construction de la sa maison à partir d’un prêt bancaire

Une des solutions les plus classiques pour le financement de la construction de son logement neuf est le prêt immobilier bancaire, plus d’infos sur ici. Le prêt bancaire est accordé selon la somme dont l’emprunteur a besoin pour financer son projet immobilier et ses possibilités financières. Un plafond de taux d’endettement de 33 % est également à respecter lors d’un emprunt auprès de la banque.

En général le prêt immobilier est contracté sur un délai de 30 ans maximum. Lors d’une demande de crédit immobilier auprès de la banque, il est essentiel de prendre une assurance emprunteur. Cela vous permettra d’être assuré en cas de décès, de perte d’emploi ou d’invalidité selon les garanties choisies et l’assurance de prêt est exigée par l’organisme de prêt.

Sachez que des règles s’appliquent par rapport à l’assurance emprunteur. La loi Lagarde érigée en 2010 instaure la délégation d’assurance, cela permet de souscrire une assurance auprès de l’organisme de son choix. Par ailleurs, la loi Hamon autorise le changement d’assurance emprunteur après 12 mois suivant la signature du crédit pour tous les prêts établis après 26 juillet 2014.

Financer sa construction neuve à partir des aides de l’État

Mis à part le crédit immobilier, les détenteurs d’un projet de construction peuvent également bénéficier des aides à la construction neuve. Parmi les aides attribuées : le prêt à taux zéro ou PTZ, ce système permet de financer une partie de la construction du logement jusqu’à 40 % au maximum. Le PTZ est attribué selon les ressources financières et le lieu d’habitation de l’acheteur. Actuellement ce prêt est remboursable sur 25 ans. Il s’adresse particulièrement aux primo-accédants voulant acheter une maison neuve ou un ancien logement nécessitant des travaux de rénovation. Exempt d’intérêt, le PTZ est très avantageux.

Le prêt action logement pour les salariés des entreprises de plus de dix employés. Le prêt (hors fonction publique) peut être octroyé à la demande des employeurs. Avec une durée de remboursement de 5 à 20 ans, il ne peut pas financer plus de 30 % de la somme de la construction. Son taux particulièrement avantageux peut baisser jusqu’à 1,5 %. Ce type de prêt est à demander auprès des employeurs qui ne sont pas obligés d’accepter.

Le constructeur peut aussi bénéficier de l’exonération de la taxe foncière durant les 2 années suivant la finition des travaux. Pour les ménages à faibles revenus, le Prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt octroyé par un institut financier possédant une convention avec l’État pour financer le terrain et la construction. Pouvant financer la totalité du montant de la maison, le PAS est remboursable avec des intérêts.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *