Porte d’entrée qui ferme mal : voici comment y remédier

Une porte d’entrée qui ferme mal est toujours un problème puisque cela nuit à la sécurité de tous les habitants et de leurs biens. Cela met également à mal leur confort en termes d’isolation et de courants d’air non désirés. Pour y remédier, voici comment opérer.

Qu’est-ce qui bloque ?

Porte

Quand une porte refuse de bien fermer, c’est qu’il y a un blocage quelque part. La première chose à faire c’est de le détecter.

Pour une porte en bois, le problème peut provenir :

  • de l’humidité qui engendre son gonflement et les frottements
  • d’un problème au niveau des fiches : en effet, s’il n’y a, par exemple, pas assez de jeu côté serrure et poignet entre l’ouvrant et le dormant, la porte va mal se fermer
  • d’un rouleau de serrure qui ne se referme pas contre les gâches ou à cause d’un ouvrant trop bas

Les causes du blocage sont nombreuses. Une fois que vous l’aurez déterminée, il vous sera plus simple de remédier au problème correctement.

Régler les problèmes par étape

Porte ferme mal

Une fois les blocages déterminés, il va falloir les résoudre par étape.

  • En cas d’humidité :

L’humidité associée à une mauvaise isolation et une mauvaise ventilation est la source principale des portes gondolées. Il est aussi possible que le bois utilisé pour sa fabrication n’était pas encore totalement sec.

Dans tous les cas, une porte d’entrée gondolée est un réel problème. Au début, elle va juste générer des frottements de plus en plus gênants. Ces derniers peuvent même laisser des traces sur le sol. Puis, au fil du temps, c’est la porte qui va refuser de fermer puisqu’avec son aspect déformée, elle ne pourra plus rentrer dans son cadre. Comment faire alors pour réparer une porte gondolée ?

Il faudra penser à raboter la porte pour supprimer le gonflement et autres frottements. Vous devez vous y prendre par temps sec et frais pour que l’humidité ne vienne plus vous embêter. Avant le rabotage, assurez-vous que le problème ne vienne pas de la gâche qu’il faut réajuster ou des charnières qu’il faut revisser. Si c’est le cas, il suffira de revisser les charnières pour que la porte retrouve sa place. Dans le cas où les trous destinés aux vis sont devenus trop larges, vous pouvez les resserrer avec un peu de colle à bois.

Si ce n’est pas le cas, déterminez d’abord au niveau de quelle partie la porte ferme difficilement. Pour ce faire, prenez des papiers carbone puis faites les glisser sous la porte ainsi que sur les côtés, là où vous soupçonnez le blocage. La face encrée doit être tournée vers le panneau. Fermez ensuite la porte et vous verrez que les parties à problème vont laisser des traces sur le panneau. Là au moins, vous savez où il faut raboter.

Commencez le rabotage en allant des extrémités vers le centre et dans le sens de la longueur. A chaque étape, vérifiez si la porte se ferme désormais correctement ou si des ajustements restent à faire. Quand la porte se refermera à nouveau comme il faut, vérifiez s’il n’y a pas lieu de réaliser un petit ponçage à l’aide du niveau à bulle. Terminez le tout avec un coup de papier abrasif puis un coup de peinture pour protéger la partie rabotée de l’humidité.

Conseil :

Pour ne pas créer des trous d’air au niveau de la porte, tâchez de raboter par millimètre. Commencez par retirer 2 mm puis voyez si cela suffit pour corriger le problème. Si ce n’est pas le cas, continuez par 2 mm supplémentaires et ainsi de suite. Le but est d’ajuster la porte juste ce qu’il faut. Si vous en retirez trop, votre porte d’entrée va laisser entrer des courants d’air et ainsi nuire à votre isolation.

  • En cas de mauvaise fermeture entre ouvrant et dormant :

Dans le cas où le problème vient d’une mauvaise fermeture entre l’ouvrant et le dormant, munissez-vous d’une clé allen de 4 mm et resserrez les fiches en vissant le point de réglage du haut. Cette révision est à faire au niveau de toutes les fiches.

Si le souci vient d’un ouvrant trop bas, il faut desserrer les fiches en partant sur les points de réglage du milieu de sorte à pouvoir remonter un peu la porte. Cela est également à faire sur toutes les fiches.

  • En cas de serrure à remplacer :

Parfois, il arrive que le problème vienne de la serrure. Pour s’en assurer, ouvrez votre porte puis faites jouer la serrure. Si celle-ci n’émet aucune résistance, c’est qu’elle est encore en bon état donc le problème vient, soit du pêne, soit de la porte.

Pour vérifier s’il s’agit de la porte, essayez de voir si elle est tombée plus bas que d’habitude à cause de vis non serrées correctement. Si les vis sont bien serrées, mais que la porte continue de pencher, empêchant la serrure de fermer comme il faut, il est possible de poser des rondelles au niveau des gonds de la porte pour ajuster son positionnement. Normalement, la serrure devrait bien fonctionner maintenant.

Si ce n’est toujours pas le cas, alors il faut vérifier la gâche. Peut-être serait-il nécessaire de le limer légèrement pour agrandir l’ouverture par laquelle le pêne va entrer. Avant cela, vérifiez quand même ses vis pour voir s’ils sont tous bien en place.

Et dans le cas où la serrure ne tourne plus correctement même lorsque vous l’avez testée avec la porte ouverte, c’est qu’il faudra, soit la remplacer, soit la faire dégripper par un professionnel. Si elle est déjà assez vieille, mieux vaut en poser une nouvelle pour éviter de nouveaux problèmes.

Les entretiens à faire

Il ne faut pas attendre que la porte d’entrée ferme mal pour la réparer. Il faut penser à l’entretenir régulièrement et parmi les entretiens importants, il faut éviter de la claquer trop fort pour ne pas dérégler les fiches. C’est d’ailleurs ce dérèglement qui entraîne le décalage entre l’ouvrant et le dormant.

Pour ce qui est des portes en bois exposées à l’humidité, il faut penser à installer un bon système d’isolation dans la maison ainsi qu’un bon système de ventilation pour sécher l’humidité qui y stagne. Aussi, tâchez de vérifier régulièrement son vernis de surface, car il est censé protéger la matière des attaques extérieures. Si vous voyez qu’il commence à s’exfolier, mieux vaut appliquer une nouvelle couche de vernis rapidement pour ne pas exposer le bois à l’humidité. Dans le cas où la porte semble encore être en bon état, il faut éviter de le nettoyer avec des produits trop puissants comme les solvants. A la place, préférez un lait spécial pour l’entretien des surfaces en bois ou une lotion de soin bois. Si la porte en bois est pourvue de poignets ou autres éléments en métal, utilisez des produits adaptés pour ces derniers.

Si aucune des solutions proposées ne résout votre problème, faites appel à un professionnel.

Blog Maison & Travaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *