Dératisation : pourquoi et comment l’entreprendre ?

L’infestation de rongeurs n’est jamais une bonne nouvelle. Destructeurs, porteurs de maladie, sources de mauvaise hygiène à la maison … les rats et les souris n’ont pas leur place dans notre chez soi. Dès qu’on remarque les premiers signes de leur présence, il faut prendre les mesures adéquates. Comment opérer ?

Dératisation : pourquoi faut-il agir vite ?

Savez-vous qu’au cours d’une année, une souris peut avoir plus de huit portées et qu’une portée peut être constituée de six souriceaux ? En tout, vous vous retrouverez avec environ 48 souris au cours d’une année.

Du côté des rats, il est possible qu’une femelle mette bas une fois par mois et chaque portée peut être constituée de 2 à 16 ratons. Au cours de ses 24 années d’existence (si elle arrive à survivre jusque-là), la rate peut alors mettre bas environ 384 ratons.

Imaginez maintenant que vous avez aperçu une souris ou un rat chez vous et que vous ne faites rien pour les déloger. Au bout d’un mois, ce n’est plus un seul rat ou une seule souris que vous aurez chez vous, mais environ une dizaine et leur nombre ira croissant. Pensez aussi au fait que les petits grandissent très vite et qu’à leur tout ils vont mettre bas également.

Voilà pourquoi il faut agir très vite dès que vous en apercevez un ou dès que des premiers signes apparaissent.

Comment savoir si on a des rats ou des souris à la maison ?

Comment savoir si on a des rats ou des souris à la maison ?

Vous n’en avez pas aperçu dans les recoins, mais vous craigniez quand même d’en avoir chez vous ? Il faut reconnaître que les rats et les souris sont très discrets quand ils passent, mais dans leur passage, ils laissent souvent des traces qui ne mentent pas. Il s’agit de :

  • Excréments laissés dans les coins ou le long des murs
  • Des papiers et documents déchiquetés : notez que les rongeurs ne les mangent pas, mais ils en prélèvent pour fabriquer leurs nids
  • Des boîtes et des paquets de nourriture éventrés
  • Des bruits inhabituels dans les plafonds, les cloisons …
  • Une odeur musquée qui perdure longtemps dans la pièce même après leur passage. L’odeur est plus forte lorsqu’il s’agit d’un rat
  • Des bas de portes, meubles en bois, câbles … rongés

Parfois, il arrive aussi qu’on trouve des traces brunâtres et grasses au niveau du bas des murs. Ce sont d’autres traces de leur passage, car pour ne pas se faire remarquer, les rongeurs se collent (se frottent) contre les murs lorsqu’ils passent.

Si vous remarquez une de ces traces, agissez au plus vite, car ces nuisibles prolifèrent très vite.

Comment éliminer les rats et les souris ?

Comment éliminer les rats et les souris ?

Pour que la désourisation ou la dératisation soit efficace, il faut procéder par étapes. Si vous remarquez les premiers signes assez tôt, il se peut que les méthodes classiques suffisent. Dans le cas d’une véritable invasion, il faut faire appel à un dératiseur professionnel. Quelles sont les méthodes classiques à utiliser ?

Les appâts mortels

Cette méthode consiste à poser des produits empoisonnés, dans un endroit bien visible, le long de leur passage et éloigné de leur trou. Plusieurs recettes existent telles que :

  • Plâtre + farine + eau :

Déposez, côte-à-côte, un mélange de plâtre et de farine et une coupelle d’eau. Après avoir mangé le premier mélange, le rongeur sera tenté de boire un peu d’eau. Très vite, le plâtre et la farine avalés vont le faire gonfler et le tuer sur le coup.

  • Chaux vive + sucre :

Les rongeurs adorent le sucre. Ce mélange va alors les attirer et ils vont en consommer sans se douter que la chaux vive va les tuer plus tard.

  • Fromage + arsenic :

C’est une recette très efficace, mais attention, il faut être très prudent en manipulant de l’arsenic.

Généralement, ces méthodes sont efficaces, mais ils ne marchent pas à chaque fois. En effet,  lorsque le rongeur trouvera de la nourriture plus gourmande, il n’ira pas se servir dans ces appâts. Pensez alors à bien ranger toutes vos provisions et les poubelles pour qu’il n’ait d’autres choix que de manger vos appâts.

L’avantage c’est que la méthode est rapide et efficace, mais il est important de déposer les appâts dans un endroit bien à découvert. Ainsi, le rongeur n’aura pas le temps d’aller se cacher avant de mourir. Cela vous évitera d’avoir à supporter l’odeur nauséabonde d’un rat mort, car vous ne savez pas où il est allé s’enterrer.

Les pièges à rongeurs

On trouve de nombreux types de pièges à rongeurs sur le marché. Il y a des pièges électriques, des pièges à glu, des pièges mécaniques … Le principe reste le même : attirer les rats et souris jusqu’aux pièges à l’aide d’appât. Dès qu’ils se rapprochent assez près, ils se font piéger.

Si vous voulez capturer les rongeurs vivants, utilisez les pièges à glu. Par contre, si vous les voulez morts, les pièges mécaniques et électriques sont beaucoup plus efficaces.

Les produits raticides

Oui, vous pouvez aussi en utiliser pour tuer les rongeurs. On en trouve sous diverses formes : en poudre, en granules, en plaquettes ou en petits blocs. Il suffit d’en déposer le long de leur passage habituel.

L’avantage c’est que ces produits sont efficaces pour les tuer. L’inconvénient c’est que la mort ne survient pas immédiatement ce qui fait que le rongeur aura le temps d’aller se cacher pour mourir doucement. Pendant les jours qui suivent, vous serez alors obligé d’endurer l’odeur de putréfaction si vous n’arrivez pas à retrouver le corps du rongeur mort.

Le rodonticide

C’est un produit généralement utilisé par les professionnels pour tuer les rongeurs. Comme les raticides, c’est un produit très dangereux donc mieux vaut éviter d’en utiliser si vous avez d’autres animaux domestiques ou des enfants chez vous. Il faut aussi faire attention lorsque vous manipulez ce produit.

Le rodonticide est commercialisé en spray délivrant du gel ou de la mousse. Il suffit alors d’en disperser le long des passages empruntés par les rongeurs. Mettez-en aussi dans les fissures des cloisons, des murs et au niveau des nids si vous arrivez à les trouver.

Contrairement aux produits raticides, les rongeurs ne vont pas manger directement le rodonticide. Toutefois, puisque le produit va se coller à leurs poils, ces derniers vont se lécher pour le retirer. Ils vont alors en ingérer indirectement et c’est ce qui va les tuer. La mort ne survient pas immédiatement, mais au cours des 72 h après avoir ingéré le produit.

L’avantage c’est que grâce à ce produit, quel que soit l’endroit où le rongeur va mourir, il ne s’en dégagera aucune odeur de putréfaction. De plus, le produit peut être déposé là où il est impossible de déposer un piège classique.

Découvrez d’autres articles pour un intérieur propre :

Quand faire appel à un professionnel ?

Quand aucune de ces solutions ne s’est montré efficace et quand l’invasion est déjà importante, mieux vaut faire appel à un dératiseur professionnel.

Y a-t-il vraiment une chance qu’aucune des solutions mentionnées plus haut ne fonctionne ? Oui, cela est possible. Il faut retenir que les rats et les souris sont des animaux très intelligents. Ils ont la capacité d’analyser certaines situations donc s’ils remarquent un changement inhabituel dans leur environnement, ils vont se montrer plus prudents encore et c’est ce qui leur permet d’éviter les pièges. Et pour que leur espèce survive, les premiers alertés vont prévenir les autres sur les changements remarqués.

Si les rats et souris que vous avez chez vous se montrent plus malins, les dératiseurs sont votre seule chance pour les exterminer.

Peut-on éviter d’avoir des rongeurs à la maison ?

Peut-on éviter d’avoir des rongeurs à la maison ?

Oui et prévenir l’infestation est même conseillé. Comment s’y prendre ?

  • Utiliser des appareils à ultrasons : ces appareils sont efficaces si vous vivez dans une zone particulièrement infestée. Les ondes émises repoussent les rongeurs et les tiennent éloignés de chez vous. Veillez seulement à en placer un dans chaque pièce. S’ils sont performants, sur le long terme, il y a une accoutumance chez les rongeurs. Cela signifie qu’au bout d’un certain temps, les ultrasons ne les dérangeront plus et vous devrez alors vous tourner vers d’autres solutions durables.
  • Placer des répulsifs anti-rats et souris dans les coins et recoins de la maison et de votre propriété. Parmi les meilleurs, il y a la menthe, l’eucalyptus, l’huile essentielle de citron, la menthe poivrée, les feuilles de laurier …
  • Vider régulièrement les poubelles et bien les fermer de sorte à ce que les rongeurs ne puissent pas y accéder.
  • Enfermer les aliments dans des contenants que les rongeurs ne peuvent grignoter. Il y a par exemple le grès, le verre, l’aluminium …
  • Disposer des grilles au niveau des trous d’aération ou tout autre trou par lequel les rongeurs sont susceptibles de passer. Choisissez des grilles à petites mailles, là où même les souriceaux ne peuvent passer. N’oubliez pas de boucher les bas de porte, car les rongeurs se faufilent aussi par là.
  • Elever un chat : c’est une solution à laquelle on pense rarement et pourtant, rien que le fait d’avoir un chat à la maison permet de faire fuir les rongeurs. Il n’y a même pas besoin que le chat les voit pour leur faire peur, mais la seule odeur du chat va les faire déguerpir rapidement de chez vous. Dans le cas où vous ne voulez pas de chat, soyez indulgent avec les chats des voisins qui viennent de temps en temps dans votre jardin, dans votre cave, dans votre garage …

Enfin, puisque les rats aiment vivre dans les égouts, pensez à nettoyer vos canalisations de manière régulière et bien sûr, placez une grille au niveau de leurs accès vers la maison pour que les rongeurs ne rentrent pas.

Blog Maison & Travaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *