Toit terrasse : tout ce qu’il faut savoir avant de l’aménager ?

Toit terrasse : tout ce qu’il faut savoir avant de l’aménager ?

Nombreux sont ceux qui souhaitent aménager leur toiture plate en toit-terrasse. Il faut avouer que c’est une idée ingénieuse pour avoir des mètres carrés supplémentaires, mais ce projet n’est pas toujours envisageable. Voilà pourquoi il faut se poser les bonnes questions avant d’entreprendre les travaux.

Puis-je aménager ma toiture plate en toit-terrasse ?

Puis-je aménager ma toiture plate en toit-terrasse ?

Il s’agit de votre toiture donc vous pouvez tout à fait le faire, mais avant toute chose, il faut vérifier :

La solidité de la toiture

Les toitures plates sont réalisées dans un but esthétique et pratique. Certaines d’entre elles ne peuvent accueillir des personnes qu’à titre occasionnel, pour les entretiens et d’éventuelles réparations. D’autres, par contre, sont plus solides et peuvent accueillir de nouveaux espaces en prolongement de la maison : un jardin suspendu, une salle de sport à ciel ouvert, un salon, une salle de jeux …

Quelles que soient vos envies d’aménagement, il est impératif de vérifier, avant toute chose, la solidité du toit pour éviter les mauvaises surprises. Pour ce faire, vous devez faire appel à un professionnel afin qu’il procède aux vérifications techniques nécessaires. Son étude portera sur :

  • La solidité de la structure porteuse ;
  • L’étanchéité du toit
  • L’isolation de la toiture
  • La présence d’éléments réglementaires tels que des caniveaux ou un siphon qui orientent les eaux de pluie vers les gouttières

Lire aussi – Qu’est-ce que la zinguerie ?

Confier cette mission à un spécialiste est fortement recommandé pour vraiment s’assurer que l’aménagement du toit-terrasse est possible. Il ne faut pas oublier que des malfaçons concernant ce projet peuvent avoir des conséquences lourdes sur l’étanchéité de toute la maison et même la sécurité des habitants à cause d’une toiture devenue trop lourde.

L’accessibilité du toit

Lorsqu’on a un toit plat et qu’on souhaite avoir plus d’espace, on est toujours tenté d’y aménager un rooftop. C’est un beau projet, mais un autre point à vérifier avant d’ouvrir le chantier est d’en vérifier l’accessibilité. Ici, on ne parle pas de la manière dont on peut y accéder, mais de la possibilité de l’aménager.

Si cela n’est pas envisageable, vous pouvez toujours y installer des panneaux solaires pour réduire vos factures énergétiques ou bien aménager une toiture végétalisée. Cette dernière permet d’optimiser l’isolation thermique au sein de la maison. Il faut juste bien s’y prendre pour que les racines des plantes n’endommagent pas la structure du toit.

A lire aussi :

Dois-je demander des autorisations pour aménager ma toiture en toit-terrasse ?

Dois-je demander des autorisations pour aménager ma toiture en toit-terrasse ?

Après avoir vérifié la faisabilité du projet, vous devez maintenant vous occuper de la paperasse administrative. Comme toutes les constructions touchant un bien immobilier, vous ne pouvez pas agir à votre guise. Pour ne pas aller à l’encontre de la loi, voici ce qu’il faut faire.

  • Consulter le PLU (plan local d’urbanisme) de la commune :

Certaines communes émettent des conditions spécifiques pour l’aménagement d’un toit-terrasse. Pour s’en assurer, il faut consulter le PLU. Cela vous permettra d’agir en fonction des dispositions établies.

  • Faire une déclaration de travaux :

Si votre toit est accessible et est assez solide pour accueillir le rooftop, vous devez déposer une déclaration de travaux auprès du service de l’urbanisme de la commune avant d’entamer le chantier. C’est pour constituer le dossier s’y référant que vous devez consulter le PLU au préalable.

  • Demander un permis de construire :

Dans le cas où vous devez faire une extension pour obtenir un toit-terrasse, vous devez d’abord demander un permis de construire auprès du service de l’urbanisme. Pour cause, une extension entraîne, généralement, une modification extérieure de la façade et des travaux plus importants. Dans ce contexte, consulter le PLU, en amont, est aussi conseillé.

  • Consulter le règlement de la copropriété :

Que vous viviez en copropriété horizontale ou verticale, vous devez consulter le règlement concernant votre projet. Cela est-il autorisé ou devez-vous demander l’aval de tous les autres copropriétaires ? Devez-vous suivre des consignes précises ?

  • Demander l’avis des voisins :

Certes, il s’agit de votre maison et de votre toit, mais pour ne pas se mettre à dos les voisins, il reste conseillé de recueillir leurs avis. N’oubliez pas que si votre projet les lèse d’une manière ou d’une autre (ombrage sur leur jardin, nuisances sonores, vis-à-vis trop important …), ils peuvent faire recours. Vous risquez alors d’avoir à tout démonter.

Quels sont les dispositifs de sécurité que je dois installer ?

C’est un aspect que l’on ne doit jamais négliger quel que soit le futur usage de votre toit-terrasse et ce, même si vous n’avez pas d’enfants qui vont y monter. N’oubliez pas qu’une chute de cette hauteur peut être fatale donc il est important de réduire ce risque à tout prix. Comment faire ?

Vous devez installer des gardes corps tout autour de la terrasse. Ces installations doivent avoir une hauteur allant de 1 m à 1.10 m.

Certaines personnes ne veulent pas en installer pour ne pas gâcher l’architecture du bâtiment. Sachez toutefois que différents matériaux peuvent être utilisés pour les façonner : métal, bois, briques, béton et même du verre. Vous trouverez forcément le matériau idéal qui cadre avec le style de votre maison.

Avant de choisir, référez-vous toujours à la solidité du toit. Evitez d’opter pour des matériaux trop lourds si le poids qu’il peut supporter est déjà limité. Il ne faut pas oublier qu’à part les gardes corps, vous allez encore y installer du mobilier et convier quelques personnes à y monter. Dans cette même optique, pensez toujours à répartir le poids sur toute la surface de la terrasse au lieu de les concentrer sur une surface réduite.

Si possible, contactez un bureau d’études ou un professionnel pour vous accompagner à bien concrétiser votre projet.

Que vais-je installer sur mon toit-terrasse ?

Que vais-je installer sur mon toit-terrasse ?

Normalement, avant même de demander les autorisations, on devrait déjà avoir une petite idée sur l’usage futur de la toiture terrasse. Cela va vous servir à orienter les travaux à faire. Si vous n’êtes pas encore décidé, voici quelques idées pour vous inspirer :

  • Un espace bien-être ou une salle de sport :

Le toit-terrasse peut effectivement accueillir une salle de sport ou un espace détente lorsqu’on n’a plus assez de place au sein du logement. Vous pourrez y installer un sauna, un jacuzzi, un spa extérieur, des appareils de musculation, un tapis de course, des tapis de yoga … bref, tout ce dont vous avez besoin pour pratiquer vos activités physiques habituelles. Vous pouvez même installer une piscine de toit, mais attention à bien vérifier la solidité de la structure avant de lancer ce projet.

N’oubliez pas que même si l’objectif est de pouvoir se détendre en plein air, vous pouvez installer une petite pergola pour avoir un peu d’ombrage au niveau de certaines installations.

  • Un salon d’extérieur :

Avoir un rooftop pour accueillir ses proches et ses amis est une excellente idée. Vous pourrez y installer du mobilier de jardin avec, pourquoi pas, un coin barbecue, voire une cuisine équipée. Vous pouvez également y installer des chaises longues ou une salle à manger sous une petite pergola ou un parasol. On n’oublie pas les plantes vertes et les éléments de décor pour en faire un espace de vie supplémentaire. Vous pourrez y organiser vos festivités et profiter, par la même occasion, de la vue imprenable sur la ville.

Un conseil : puisque le mobilier sera placé à l’extérieur, choisissez des matériaux qui supportent les intempéries. Pensez au PVC, aux bois exotiques ou encore à la résine.

Lire aussi – Jardin et équipements de jardin : sont-ils couverts par l’assurance habitation ?

  • Un jardin, potager ou non :

C’est une tendance qui grandit de plus en plus dans les villes. Pour cause : les gens ont besoin d’espaces verts pour s’épanouir, mais n’ont pas assez de place pour avoir un beau jardin. Si vous voulez faire comme eux, sachez qu’il vous est possible d’y établir des petites serres, des carrés potagers, des carrés de plantes aromatiques et même de petits arbres fruitiers. C’est aussi une excellente idée pour passer du temps à jardiner avec les enfants et pour réduire la pollution atmosphérique par la même occasion.

Enfin, il faut savoir que les potagers de toit optimisent l’isolation du logement. Veillez seulement à choisir des plants qui ne risquent pas d’en endommager l’étanchéité.

Qu’est-ce que j’ai oublié d’autres pour aménager mon toit-terrasse ?

Qu’est-ce que j’ai oublié d’autres pour aménager mon toit-terrasse ?

Pour bien aménager votre terrasse sur le toit, voici quelques derniers conseils :

  • Créez différents espaces en fonction de la surface à aménager :

Vous n’êtes pas obligé de vous limiter à un seul usage pour votre toit-terrasse. S’il est très vaste, aménagez un coin potager ou un jardin dans un coin, une salon-barbecue au milieu et un espace détente et sport à une autre extrémité.

Pour bien les distinguer, jouez avec les hauteurs du sol. Installez-par exemple le salon-salle à manger- barbecue sur une zone surélevé tandis que l’espace spa et le jardin potager seront légèrement encaissés. Placez également des plantes pour séparer les espaces et pour vous protéger du vis-à-vis.

  • Pensez à un bon éclairage :

Que ce soit pour se promener dans le jardin de toit au clair de lune, organiser des soirées festives ou profiter de la fraîcheur de la nuit, vous avez besoin d’éclairages. Vous pouvez utiliser différentes variétés de luminaires et même les associer entre eux, pour créer diverses ambiances lumineuses.

La règle est seulement d’éviter les luminaires trop éblouissants et de privilégier ceux qui permettent d’avoir un éclairage doux et tamisé. N’oubliez pas que c’est un espace détente donc la convivialité est de mise.

  • Installez des zones ombragées :

Quel que soit le futur usage du toit-terrasse, pensez toujours à y installer des zones ombragées pour pouvoir en profiter même lorsque le soleil tape fort. Pour ce faire, on privilégie les pergolas avec un toit en lames de bois, en tissu ou végétalisé avec des plantes grimpantes. Vous pouvez aussi opter pour un parasol au-dessus du salon ou de la salle à manger, par exemple.

  • Faites appel à un professionnel :

La toiture est un élément indispensable de la maison. Il est donc important de ne pas la fragiliser. Pour écarter tous les risques, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour vous aider dans l’aménagement de votre toit-terrasse.

Découvrez aussi

Leave a Comment